LE HALL DU JARDIN·PETITES RÉFLEXIONS

L’Instant d’Après !

L'Instant d'Après3

Coucou chère Lectrice !

L’on commet plusieurs erreurs sans penser à l’instant d’après. L’instant du bilan. L’instant où les conséquences surgissent et font irruption sur la scène, en entraînant plus de douleurs que le plaisir éprouvé pendant la tentation.

Par insouciance, on plonge dans un refus de réalité, je dirai même plutôt, dans un refus de vérité. Car la réalité peut te présenter un fruit « bon » à manger, mais la vérité est que ce fruit ne sera que du poison pour ton corps, pour ta vie présente et souvent pour ton avenir. L’instant d’après, c’est le moment où le plaisir laisse place aux douloureuses. C’est l’instant des remords, de grands regrets et de profondes tristesses.

Que de gens ai-je pas vu souffrir à tort, souffrir pour une chose qu’on aurait pu éviter. Que des fois n’ai-je pas été moi-même victime de mes mauvais choix, de mon entêtement vis-à-vis de Dieu, ce qui n’a pas été sans conséquence. Que des fois n’ai-je pas voulu remonter le temps, retourner en arrière pour tout corriger, pour tout effacer et tout annuler. Annuler le mal que je me suis infligé moi-même, par mes mauvais choix. Car le seul souvenir de mon tort était déjà une grande torture. Mais voilà, on ne change pas le passer. La seule chose sur laquelle on a le pouvoir d’agir, c’est le présent. L’instant d’après ne vient qu’en conséquence à nos choix présents. Pourtant, le choix, on en a toujours. Comme nous dit la Bible, voici je mets devant toi, la vie et la mort, (le bien et le mal), choisis la vie, afin que tu vives longtemps!

Nous avons préféré le plaisir éphémère qui mène à la mort. L’instant d’après, vient pour nous le rappeler avec son ciel orageux. Ce passage forcé dans l’abîme des grands pourquoi??? Répétant sans cesse, en silence ou à haute voix, si seulement j’avais su? Si seulement j’avais fait le bon choix? Mais voilà, la chose est déjà faite, ce qu’il reste à faire, c’est d’en tirer les leçons. Heureusement que même d’une chose pourrie, la vie peut encore jaillir. C’est ça le mystère de Dieu !

Quelqu’un m’a dit un jour qu’il y a deux façons d’apprendre dans la vie :

1- En tirant les leçons de nos propres erreurs,

2- Ou en tirant profit des erreurs des autres.

Laquelle vas-tu choisir?

Alors toi jeune fille, avant d’agir, regarde au loin ceux qui t’ont précédés et tire leçons des corrections de leurs erreurs, pour mieux agir à ton tour.

Et toi qui est de plein pieds sur la grande scène de la vie, toi jeune femme adulte, pense à ton passé, à tes erreurs d’hier et corrige le tire aujourd’hui, alors que tu es encore sur la scène, alors que tu as encore le pouvoir d’impacter ton présent…

Pour toi maman, toi, dont les années passées sont plus nombreuses que celles à venir, sois une lampe pour la jeunesse. Enseignes-leur ce qui est bon et averti les des pièges qui les guettent.

Et que chacun de nous pense bien, pense pour aujourd’hui, mais aussi, pour demain. Lorsque tu voudras succomber à la tentation, n’oublie pas que tout nous est permis, mais tout ne nous est pas utile, nous dit la Bible.

Shalom !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s