LE HALL DU JARDIN·PETITES RÉFLEXIONS

Les Saisons de la Vie !

Saisons de la vie

Chère lectrice,

La vie a plusieurs saisons, de grandes et de petites. Pour ce qui concerne des grandes saisons, j’en ai identifié trois. Trois Grandes Saisons inévitables à une vie humaine. Trois saisons qu’il nous faut distinguer pour faire les bons choix à tous les âges. Ce sont :

L’Aurore, le Midi et le Soir de la Vie.

Je nous invite à examiner ensemble ce qui se cache derrière chacune d’elles. Alors, que signifie l’Aurore, le Midi et le Soir de la vie ?

L’Aurore :

C’est le temps où tout s’éveille. Où tout prend vie et tout commence à briller. C’est le temps de l’enfance , le début de la prise de conscience de la vie. Le temps où commencent les rêves. On pense à la vie, on l’imagine. On commence à la comprendre et à s’y projeter. Après, vient le Midi.

Le Midi :

La saison des zéniths. La saison où le fruit est mure, mure pour être cueilli, mure pour le manger. C’est la saison de maturité, la saison où on voit plus clair qu’au levé du jour. C’est la saison où il n’y a plus de limites, plus personne à qui rendre compte. La saison où tout est possible. C’est la saison où on fait face aux grandes décisions, la saison des adultes. Mais c’est aussi la saison des grands virages manqués, car on la vit avec beaucoup d’excitations, et pas suffisamment de sagesse pour mener de bonnes réflexions avant de se lancer.

Le Soir :

Après vient le temps des grands bilans. Le temps où le crépuscule se pointe, où la lueur du jour prend fin. Le moment où le repos nous appel, pour donner apaisement à nos corps de toutes ces excitations endurées pendant le jour. C’est la saison des grandes récoltes en fonction des semences que nous avons mises en terre durant le jour de nos vies. C’est le Soir de la vie.

Qui sait combien de regret, de tourments et de chagrin découlent de ce temps, pourtant prévu pour le repos de l’âme?

Se rendre à l’évidence que sa vie n’a compté que pour de la vanité à laquelle on a accordé malheureusement trop d’importance. Se rendre à l’évidence de ses échecs, sans pouvoir les corriger.

J’entends quelqu’une dire : NON, ce n’est pas de cette fin de ma vie dont je rêve.

Pourtant, ce n’est pas tout que de le dire, il faut aussi agir, agir maintenant, agir en s’appuyant sur Dieu, en semant les bonnes actions aujourd’hui qui porteront de bons fruits demain.

Dieu merci, dans les grandes saisons de la vie, plusieurs petites saisons surgissent de manière inattendue. Ce sont elles qui nous permettent de nous corriger, de rectifier le tir. Ce sont de petites parenthèses entre les grandes saisons.

Mes amies, ceci pour nous dire que : La manière dont nous menons chacune des saisons de nos vies aujourd’hui a un grand impact sur la manière dont nous finirons nos vies demain. Nous récolterons forcément les conséquences, bonnes ou mauvaises, suivant ce que nous aurons choisi de semer aujourd’hui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s