HISTOIRES RACONTÉES

Une Question Gênante !

20200208_081750_0000

Aude venait d’intégrer un groupe de filles de sa classe, pour préparer un exposé en philosophie. Ces filles, elles les savaient différentes, mais elle n’avait d’autres choix que de les tolérer pour ce petit temps, dans le but d’arrondir sa moyenne. Car, bien que différentes, elles avaient néanmoins quelque chose de positif, elles étaient intelligences.

Le travail de groupe avait commencé depuis 1 h, jusque-là, sans dérapage, ni propos indécents, comme à leur habitude, ce qui étonnait fort bien Aude, qui se tenait déjà sur ses gardes. Que se passait-il au juste, ces jeunes filles se comportaient de façon si étrange qu’on aurait dit des filles sages. Pour des filles réputées effrontées, audacieuse et perverses, elles semblaient si différentes à l’égard d’Aude, avec une attitude de filles respectueuses et bienveillantes. Mais cela ne durera que peu de temps, lorsque, subitement, Leïla prit la parole et lança la fameuse question qui brûlait sur les lèvres de chacune :

– Leïla : Dis Aude, es-tu vierge ?
– Aude un peu embarrassée et prise de court par cette question gênante : Euhhh, oui, je le suis. Mais pourquoi cette question ? Voyant les yeux curieux des autres filles braqués sur elle, attendant hâtivement sa réponse.
– Leïla : Quoi !!! Tu veux dire que tu n’as jamais fait ça ?
– Aude : Faire quoi ? S’il s’agit d’avoir des rapports intimes avec un homme, oui, je n’en ai jamais eu. Mais qu’est-ce qui vous étonne ?
– Leïla : Nooon ce n’est pas possible !!!! Jamais, jamais ???
– Aude : Mais si, c’est possible. Jamais, jamais je ne l’ai fait je vous dis ! Pourquoi me posez-vous cette question ?
– Leïla : Tu n’as donc pas de petit ami alors ?
– Aude : Je n’en n’ai pas.
– Leïla : À cet âge ? Tu as 20 ans et tu n’as pas encore de petit ami ni eus des rapports sexuels avec un homme ?
– Aude, d’un ton fier et ferme : NON !!! je ne suis pas pressée et je me réserve pour un seul homme.


Sur ces propos d’Aude un grand éclat de rire retenti dans la salle. Toutes les trois filles se mirent à se moquer d’Aude, la laissant ainsi sans mots. Aude, tant mieux que mal, garda son calme jusqu’à la fin du travail de groupe, pour lequel elle s’était jointe à elles.

Quelques jours après cet épisode, Aude croisa Emilie dans la cour du lycée. Emilie, une des trois filles de la bande des moqueuses, avec qui elle entretenait une timide relation amicale.

– Emilie : Aude, tu sais, je suis vraiment désolée de m’être moqué de toi avec les filles la dernière fois. C’est jusque nous n’en revenions pas qu’une aussi belle jeune fille comme toi n’ai jamais connu d’homme à ton âge.
– Aude : Tu sais Emilie, aujourd’hui vous pouvez moquer de moi, vous pensant plus en avance que moi dans ces choses. Mais dans 5-10 ans, vous me donnerez raison, quand vous vous rendrez compte du gâchis de vous être précipitez ainsi, livrant vos corps à des hommes qui ne vous honorent pas et ne ferons pas de vous leurs épouses. Alors, vous me donnerez raison, car vous aurez envie de redevenir comme moi. J’espère pour vous que vous vous serez ressaisis à temps, avant de gâcher toutes vos vies dans ces choix qui ne vous apporteront que du regret.
– Emilie : tu sais Aude, au fond, je t’admire, mais ce serait trop dure pour moi de décider de me garder comme toi. De plus, j’ai dû mal à m’imaginer vivre sans mon petit ami.
– Aude : Si, Emilie, tu le peux !  Il te suffit de le décider. Aujourd’hui, tu aimes ce garçon parce qu’il est la star du Lycée et tu penses en tirer profit en étant avec lui. Mais demain, quand cette époque de gloire du Lycée sera passé pour lui et qu’il sera aux oubliettes, tu te rendras compte alors du gâchis d’avoir hypothéqué toute ta jeunesse pour lui. Tu peux encore reconsidérer tes priorités aujourd’hui Emilie et décider de te concentrer sur ce qui est vraiment important pour toi et pour ton avenir. Tu peux te concentrer sur la préparation de ton BAC que tu dois passer dans 6 mois, par exemple, et sur tes futures études supérieures. Demain, avec tous tes diplômes en poche, tu auras la latitude de choisir la personne avec qui tu voudras faire ta vie, la personne qui te conviendra vraiment.

– Emilie : Aude penses-tu vraiment que je puisse me séparer de lui et devenir comme toi ?

– Aude : Bien sûr Emi ! Tu as plus de valeur que tu ne l’imagines. Et tu peux y arriver si tu demandes à Dieu Son Aide. Tu sais, j’ai pu rester vierge jusqu’à ce jour parce que j’ai demandé à Dieu de m’aider à me garder pour un seul homme, le bon mari qu’Il a réservé pour moi. Je ne suis pas du tout pressé, car je sais que je peux Lui faire confiance et m’appuyer sur Lui pour y arriver.

– Emilie : Stp Aude, aide moi à prier ainsi ?

Sur ce, elles se mirent à prier ensemble.

Quelques années plus tard, Emilie et Aude qui s’étaient perdues de vue après leur BAC, se retrouvèrent sur les réseaux sociaux. Elles s’empressèrent l’une et l’autre à s’échanger leurs nouvelles.

– Emilie : Aude, je suis contente de te retrouver enfin. J’ai vraiment beaucoup pensé à toi durant tout ce temps. Tu sais, je te suis vraiment reconnaissante pour les bons conseils que tu m’avais donnés au cours de notre dernière année au Lycée. Grâce à tes conseils, j’ai pu me séparer de la star du Lycée et me concentrer sur mes études. Aujourd’hui, avec l’aide de Dieu, je fais de brillantes études au Canada et j’ai rencontré quelqu’un qui m’aime vraiment, me respecte et qui est prêt à m’épouser. Je suis maintenant une jeune femme sûre d’elle et libérer de la dépendance affective des hommes. Tout ceci, grâce à l’exemple que tu as été pour moi et de la prière que tu avais faite pour moi, en ce temps.

Aude était fort contente d’entendre ces nouvelles d’Emilie.

Deux années, plus tard, ce fut le tour pour Aude de croiser au coin d’une rue, la poseuse de question gênante.

 – Leïla : Eéééh Aude. Comment tu vas et qu’est-ce que tu deviens ? Tu continues avec tes principes du lycée là ?

– Aude sur sa défensive : Salut Leïla, je vais très bien, j’espère que toi aussi. Oui, je n’ai rien changer de mes principes du Lycée et j’en suis toujours aussi profondément attachée, et même que je me suis mariée il y a deux ans au seul homme que je connais, avec qui j’ai eu une merveilleuse petite fille qui se nomme Cindy !

– Leïla : Waouh Aude. Je suis tellement contente pour toi. C’est toi qui avais raison au finale, tu sais. Moi aussi, je suis maintenant chrétienne comme toi et je comprends mieux aujourd’hui tes choix du lycée et je regrette la manière avec laquelle je me suis moqué de toi au sujet de ton état de virginité. D’ailleurs, j’espérais te rencontrer un jour pour te présenter mes excuses. Je comprends maintenant que c’était toi la plus sage d’entre nous. C’est toi qui avais raison au sujet de la bonne décision que tu avais prise de te garder jusqu’au mariage. 

– Aude : Depuis la fois où vous vous étiez moqués de moi, je n’ai pas cessé de prier pour vous toute cette année-là. Aujourd’hui, je ne peux que me rejoindre de cette belle nouvelle de ta conversion. Dieu est celui qui rachète nos années perdues par l’ignorance et l’inconscience. Il ne te traitera plus selon tes péchés passés. Et maintenant, il ne me manque plus qu’à te souhaiter de rencontrer la bonne personne que Dieu a préparer pour toi.

Sur ces mots, les deux jeunes femmes se séparèrent en s’embrassant, rendant Grâce à Dieu pour ce qu’Il les a sauvés, l’une et l’autre.

La leçon de cette Histoire Racontée :

N’aie pas peur d’affirmer qui Tu Es. Ton Identité en Christ et Tes Valeurs qui en découlent. Même si les personnes qui t’entourent aujourd’hui se moquent de toi, demain, lorsqu’elles seront visitées par Dieu, elles te donneront raison et se souviendront du bon exemple que tu as été pour eux. Leurs jadis moqueries se changeront en honneur et en témoignages d’action de grâce en l’honneur de Ton Dieu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s