Fine Plume·LE HALL DU JARDIN

Talitha Koumi !

Jeune fille_3Talitha Koumi !

Une jeune fille peut-elle se lever ?
Au milieu d’une foule endeuillée et incrédule ?
Une Jeune Fille peut-elle sortir de son sommeil ?
Pour briller comme un plein Soleil ?

Talitha Koumi !

Jeune fille Lèves-toi !
Reviens à la Vie !

Talitha Koumi !

C’est le cri du Seigneur pour celles qui dorment ;
Pour celles qui sont jugées et condamnées d’avance ;
Celles qui se sentent diminuées ;
Pour celles qui ont perdu leur dignité ;
Pour celles de qui on n’attend plus rien de bon ;
Celles dont le passé est pesant et lourd ;
Celles que le péché retient prisonnières ;
Pour celles qui passent pour morte.

Talitha Koumi !

C’est La Voix du Seigneur
Qui retentit encore aujourd’hui
Son Appel ,
À sortir du séjour des morts
Qui t’avait englouti

Où te trouves-tu jeune fille ?

Peu importe jusqu’où elle t’avait menée
la mort qui semblait tirer raison de toi
Il Est venu te Relever
Lui à qui Rien n’est Impossible

Viens !

Saisis donc Sa Main
Et retrouve la vie
Aux yeux de ceux qui te condamnaient
De ceux qui se moquaient et disaient
Il n’est plus possible qu’elle revive
 Elle, qui est morte depuis si longtemps
Et dont la puanteur est perceptible au loin

Voici,

Ils verront jaillir ta lumière
Et ton baume de vie à nouveau se répandre

Ainsi,

Ils donneront Gloire à ton Créateur
À ton Sauveur et Rédempteur
Lui qui est venu à ton Secours

Alors

Talitha Koumi !
Ce qui signifie : Jeune Fille Lève-toi !

 

Fine Plume·LE HALL DU JARDIN

Jeune Femme Modèle !

DSC_1405

Je cherche cette Jeune Femme 

Pleine d’assurance,

Au regard perçant,

Qui a une vision et l’atteint

Elle pense à demain

Et l’organise aujourd’hui

Elle déborde de vie

Remplie du Saint-Esprit

Pleine d’espérance

Elle est Puissante

Elle connaît sa valeur

Et ne se vend pas pour un vil prix

Puisqu’elle sait où elle va

Elle n’a guère peur du lendemain

Elle avance

Et ne s’arrête pas

Elle fonce droit devant elle

Sans regarder en arrière

Elle se tient debout

Toujours prête au combat

Prête pour de nombreuses victoires

Prête pour être le Modèle

Au milieu des siennes

Pour leur ouvrir la porte

Et en faire une armée forte

Une armée conquérante

Qui remporte tous ses combats

Et réussit tous ses challenges

Une jeune femme modèle

Au lendemain glorieux

Portant pureté et chasteté à ses reins

Qui pourrait l’égaler?

Elle obtient avec courage, audace et abnégation

Ce qu’elle s’est résolu

Sa force réside dans son calme et sa confiance

Son appui elle le tient du ciel

D’où elle garde le regard fixe

Sans jamais le détourner.

Cette génération de jeunes femmes modèles, intègres et déterminées

Peut-on encore la trouver?

Qui est prête à relever le défi?

Fine Plume·LE HALL DU JARDIN

Envie de Plaire ???

Plusieurs jeunes filles sont en crise d’identité

Elles veulent être belles comme les autres

S’habiller comme les autres

Etre vues, comme les autres

Et elles finissent par se perdre comme les autres

Ce qu’elles ne savent pas

C’est que les autres aussi cherchent à être comme Elles

Jamais satisfaites

dans cette quête perpétuelle

des choses irréelles

Voyez-vous ce mal ?

 

Personne ne dit la vérité à son prochain

Tout le monde se plonge dans le même moulin

Pas un seul esprit malin

Pour s’apercevoir de la grande tromperie dans laquelle il est

 

Non, nous ne sommes pas créés avec autant de diversité pour rien

Quelqu’un a pris la peine de mettre en chacun quelque chose d’hors pair

Pourtant, nous avons décidé de faire le contraire

Plutôt de jouir de cette pluralité

 

La chose qui aurait dû être la force de l’humanité

Est devenue l’ennemie de la mondialité

qui produit des clones plutôt que des humains

A l’origine dotés d’intelligences et d’unicités

Devenus Tous identiques à force  de s’imiter

Et toi jeune fille vas-tu te laisser ainsi berner ?

Et continuer à croire que tu n’as aucune de valeur ?

Tu es belle, c’est ton miroir qui te trompe

Il est formé de mauvais reflets

à l’image du monde

A force de t’y mirer tu finiras par te détruire

Et ainsi donner raison à l’ennemie du Créateur

Lui,

qui détruit tout ce qui à la perfection a été fait

et change les splendeurs de Dieu en horreurs

 

Mets fin à ce mal qui ronge plusieurs sans s’arrêter

Suis le conseil d’une aînée,

Ne cherche plus à plaire !

Mais sois le reflet de qui tu Es !

Une créature Unique, Spéciale et Belle !

A l’Image du Dieu du Ciel !

Fine Plume

Qui Suis-Je …?

woman-1030895_1920

Je suis un Aigle

            Qui prend son envole

                        Je suis l’Aurore

                               Je suis si Belle

 

                                               Plus que l’Or

                                                  Je suis une Vie ! 

 

Je suis l’Aigle

                l’Aurore

                               l’Harmonie

                                               Si Belle

 

                                                               Plus que l’Or

                                                                               Je suis une Vie !

Fine Plume·LE HALL DU JARDIN

Jeune Fille, Tu es Précieuse !

wp-15326869855221387245386.jpgJ’ai envie de t’offrir

Ce joli bouquet.

À toi Jeune Fille,

Si précieuse et Unique

aux Yeux du Père.

J’ai envie de te dire,

que ta beauté compte,

pour faire la différence.

La différence dans un Siècle

où tout va de travers,

où le précieux est perverti,

et le perverti devient célèbre.

Tu es belle, reste pure.

Tu es belle, sois en sûre.

Mais laisse-moi te dire,

Que la beauté qui dure,

Est celle qui émane de l’intérieur.

Et même si aujourd’hui les hommes t’admirent

Ils s’échapperont demain comme le vent.

Le vent d’une tempête,

Qui à son passage fait la fête,

Mais au finish ne dure qu’un temps.

Sache que le temps passe,

Et qu’on ne peut l’arrêter.

Ainsi en est-il de la beauté physique,

Qui hélas finie par flétrir.

Plus on l’admire,

Plus vite on s’en lasse.

Mieux on l’entretien de l’intérieur,

Mieux elle demeure.

Je t’invite à travers ce bouquet de fleurs,

À prendre consciente de qui tu es,

Précieuse aux Yeux de l’Éternel.

Et à ne pas t’arrêter sur les paroles flatteuses,

des hommes presser de t’entraîner dans l’erreur.

Ce sont des menteurs,

qui ne savent au juste ce qu’ils veulent.

Par contre,

Dieu enverra dans ton jardin

UN,

qui sera différent.

UN,

qui saura découvrir ta valeur.

Le Seul,

qui te fera vivre le bonheur.

Il n’y en a pas deux,

À toi de le reconnaître,

Car de la côte d’un seul,

tu as été tirée pour être.

Il ne s’agira pas d’un étrange passager,

Mais d’une âme dite Sœur,

À laquelle tu sauras t’attacher,

Avec qui tu seras heureuse.

Crois-moi jeune sœur,

Tu es Précieuse.

Et comme disait un père,

Il faut que tu te prennes un peu plus au Sérieux,

Pour rentrer dans le plan parfait,

Que Dieu a pour toi en réserve,

Depuis ta création dans le lieu secret.

Fine Plume·LE HALL DU JARDIN

Femme et Jardin!

people-2584164_1920 (2)Je suis un jardin,

mis entre les mains d’un jardinier,

pour sortir de moi le meilleur.

Je suis une fleur

soigneusement plantée,

qui éclot au contact délicat d’un toucher d’amour plein.

Je suis le tableau qui embellit la maison,

Un parfum qui répand sa bonne odeur à foison.

Je suis la prunelle de ses yeux,

le vase précieux,

le cadeau qui n’a de prix.

La douceur de l’aurore qui au loin brille,

la lueur dans le noir.

Je suis une femme,

le bonheur et la joie,

d’un seul élu,

à qui je me suis unie

et qui dans mon cœur a pris le dessus

l’homme de ma vie.

Fine Plume·LE HALL DU JARDIN

De vase d’agrile à Vase Précieux!

 

Sur une poussière sans valeur,

Il s’est arrêté,

Sur un sol aride,

Il a mis de l’Eau

Et de la boue formée,

Il a sorti un vase.

…………………………………………………………………

Vase d’argile pour un usage vil

Maintenant élevé

Au sommet des hauteurs

Pour porter les étendards de son Créateur.

…………………………………………………………………………………………………..

Qui suis-je pour recevoir tant d’honneur de Ta part

Qu’ai-je mérité, pour me confier une aussi grande mission

Celle de représenter Sa Majesté parmi les mortels.

…………………………………………………………………………………………………..

Oui, à Ton appel je répons

Humblement je me tiens

Sachant que je ne suis rien.

…………………………………………………………

Je ne veux cependant jamais oublier

Que de la poussière Tu m’as faite chair.

……………………………………………………………………………………

D’un usage vil Tu m’as distingué

Pour me placer sur la table des rois

Là où règne et autorité font pair

Où les décisions de hautes instances se prennent

Où les Justifiés seuls ont accès

Pour former cette assemblée sacerdotale,

Cette armée de Vainqueurs

Qui en chœur offre des Louanges

Pour donner Gloire à Sa Majesté

De qui Ils doivent tous Salut et Rédemption des péchés.

…………………………………………………………………………………………………………………………..

Merci Jésus pour cette dimension de gloire dans les lieux élevés

Dans laquelle Tu m’as positionné.

Humblement, je reconnais la grâce que Tu m’as faite

De m’avoir invité à régner avec Toi

Dans Tes palais pour l’Eternité !