LE HALL DU JARDIN·SECRETS DE FILLES

10 CONSEILS Pour Réussir Ses FRÉQUENTATIONS

Fréquentations 7

Coucou les Filles,

Plusieurs sont ceux qui se posent des questions sur les fréquentations/Fiançailles ? Que peut-on faire ou ne pas faire ? À quel point peut-on s’ouvrir ? Comment mener à bien ses fréquentations jusqu’au mariage ? Le thème de notre article du jour vient donc à point nommé. Nous parlerons des : FRÉQUENTATIONS ! Comment développer des fréquentations saines et réussies pour un mariage réussi ?

Voici 10 conseils que je veux partager avec vous :

1. Développer une Amitié !

Un bon mariage se bâtit sur une amitié profonde entre les deux conjoints qui le forment. Cette amitié n’apparaît pas seule, elle se tisse depuis les fréquentations. Si vous avez appris à être de bons amis pendant vos fréquentations, vous le resterez durant votre mariage et cela vous permettra d’affronter ensemble les grands défis du foyer.

2. Passer du Temps ensemble !

Pour développer une bonne amitié pendant les relations, on a besoin de passer du temps ensemble. Mais attention, il ne s’agit pas uniquement des temps de resto/ciné, distraction, non ! Il s’agit des temps d’échanges profonds, de découverte de l’autre dans ses principes, choix, qualités, défauts, vision de la vie, intérêts, etc. Il faut connaître les valeurs de la personne avec qui tu chemines pour savoir si oui ou non, tu pourras aller jusqu’au mariage avec elle. Pour cela, vous devez vous accorder suffisamment de temps pour vous connaître.

3. Avoir des centres Intérêts Communs !

Les centres intérêts communs vous permettront de découvrir et partager vos passions respectives. Ce qui vous aidera plus tard dans votre vie conjugale à éviter la monotonie, en développant des activités autour de vos intérêts communs tels que la musique, le théâtre, le sport, le développement personnel, le montage des projets, l’entrepreneuriat, etc. Mais aussi, à servir Dieu ensemble, à être de bons partenaires durant votre vie conjugale.

4. Être Authentiques !

La période des fréquentations est une période où on veut souvent plaire à l’autre en se montrant uniquement sous son meilleur jour, ce qui me semble une erreur. Cette période doit plutôt servir à se découvrir dans ce que l’on est réellement. Ce qui permet de savoir si, oui ou non, une vie ensemble est envisageable. Ne pas cacher ses sentiments de peur, de colère, de joie, de paix, d’inquiétude etc, à l’autre. Donner à l’autre l’occasion de connaître qui tu es vraiment et de t’apprécier pour qui tu es.

5. Ne rien se cacher, parler des sujets tabous tout en gardant des pensées pures !

La période des fréquentations est une période où on est appelé à tout aborder sans rien se cacher, sans tabous. L’autre a besoin de tout savoir sur nous et vis versa. Cela nécessite une totale transparence. Il faut tout aborder sans tabous, mais en gardant un esprit pur comme nous recommande Philippiens 4 verset 8.

6. Se projeter ensemble dans l’Avenir

Si on veut vivre ensemble, il faut pouvoir se projeter ensemble dans un avenir commun. Essayer de faire converger vos visions, vos projets, vos rêves et le style de famille que vous souhaitez avoir. Ceci est d’autant plus important parce qu’il s’agit de deux individus qui veulent se lier pour toute la vie.

7. Découvrir l’autre dans son environnement familier !

La découverte de l’autre est complète lorsqu’elle s’associe à sa connaissance dans son environnement naturel, familier. Se retrouver régulièrement dans son entourage familier est une bonne manière de découvrir le type de personne qu’il/elle est. Comment il/elle interagit avec les siens, quelle place il/elle occupe d’eux et quel témoignage ceux-ci font de la personne, etc. Autant d’informations capitales qui te permettront de construire une image vraie et réaliste de la personne que tu fréquentes.

8. Aimer l’autre avec le cœur sans tomber dans un Amour obsessionnel !

Il est important de rester modérer, raisonnable dans ses sentiments pour garder un regard objectif sur l’autre. Il faut apprendre à l’aimer oui, mais ne pas tomber dans un amour obsessionnel. Car, quand l’amour prend trop le dessus sur notre bon sens, on peut facilement tomber dans un leurre qui pourrait se révéler dévastateur une fois mariés.

9. Développer une bonne communication pour une relation fusionnelle !

Établir une bonne communication doit être primordial pendant les temps de fréquentations. Établir une bonne communication consiste à apprendre à s’exprimer de manière claire et vrai. Exprimer ses ressentis, incompréhensions, ses peurs à l’autre, mais aussi, établir un dialogue vrai, dénoué de toute susceptibilité ou fourberie. Cela permet de mieux se comprendre et à force de s’y exercer, d’arriver à une relation fusionnelle où l’on peut anticiper sur les réactions et ressentis de l’autre et vis-versa.

10. Être heureux en jouissant d’une relation saine !

J’aime dire, qu’une relation où Dieu est mis au centre ne nous pourrit pas la vie, bien au contraire, elle nous épanouit. Alors, si vous avez fait le choix de vivre des fréquentations saines, fondées sur les principes du Royaume qui sont : la chasteté et la pureté jusqu’au mariage, quoi de mieux que de se laisser remplir de la paix du Seigneur qui procure bien-être et équilibre. Si Dieu Est au centre de vos fréquentations, cela se fera sentir par une paix et une joie parfaite, car vous ne serez pas en train d’enfreindre les lois établies, bien au contraire, vous chercherez à les accomplir, en vous laissant guider par ce que Dieu veut et attend de vous. Si telles sont vos intentions, alors, autorisez-vous le bonheur et jouissez de cette relation saine que vous êtes en train de construire dans la paix du Seigneur.

Si vous avez d’autres Conseils, n’hésitez pas à nous les partager dans les commentaires.

Shalom !

LE HALL DU JARDIN·SECRETS DE FILLES

J’aspire au Mariage, que faire ?

1. S’entretenir avec Dieu !

Désir de mariage 2

2. Apprendre à se connaître avec Dieu !

En quete de Mariage 8

3. Servir Dieu de tout son cœur en attendant le mariage !

Mariage et Service de Dieu !

4. S’instruire sur le Mariage !

Apprentissage Mariage 5

5. Etre patient dans l’Attente du Mariage !

Mariage et Patience

6. Sachez-le !

En quete de Mariage 2

7. Profitez de votre Célibat !

Bon Célibat, Bon Mariage

 

LE HALL DU JARDIN·SECRETS DE FILLES

Les Temps Sont Favorables !

Temps favorable 5

Le saviez-vous ?

Jeune Fille, Jeune Femme

les Temps sont Favorables.

Favorables pour se lever,

Favorables pour sortir du lit

Favorables pour se rendre utiles

Pour mettre ses dons au service de Christ

Favorables pour innover!

FAVORABLE,

Pour se remplir de Sa connaissance

Et la partager à ceux qui t’entourent.

Lève-toi jeune fille

N’aie pas peur

Lève-toi jeune fille

Au service de ton Sauveur !

Jamais un temps n’a été aussi favorable que celui-ci

Jamais un temps n’a été à ta portée comme Aujourd’hui

Regarde devant toi, la mission a blanchi

Prends ton outil

Tiens ton épée

Récolte ton Blé

Apporte ta part de la moisson

Ajoute ta pierre à la construction.

Ton Père t’a doté de plusieurs dons et talents,

Rends les utiles en ce propice moment.

Va vers Lui

Qu’Il te dise comment t’en servir

Reçois de Lui la vision

Et participe à cette mission

Dont l’Eglise a la charge

Ne sois pas en marge

Ne reste pas en retrait

dans cette bonne saison

de cette Heure dernière

qui sonne le glas de notre enlèvement.

Une onction spéciale est disponible.

Une faveur spéciale est répandue.

D’une capacité spéciale, tu es revêtue.

Alors, fais ta part.

retrouve ta place.

Contribue à l’annonce de l’Évangile.

À ta manière, avec ton style,

Va dans les rues,

Va à travers les blogs,

Vers tes amis et réseaux sociaux,

Va où tu trouveras du monde

Et annonce !

Annonce à plein gosier,

Annonce la Bonne Nouvelle

D’un Dieu venu sauver l’humanité

préparant une Place dans son Royaume

Une place à chacun de ceux qui auront cru,

A tous ceux qui L’auront reçu,

Avant de quitter cette terre.

Il faut qu’ils le sachent,

Peu importe la manière !

Il ne faut surtout pas te taire !

Le Salut leur est offert.

Annonce cette Bonne Nouvelle

de l’Évangile de Jésus-Christ !

Mets à profit ton Temps

Utilise tes Dons et Talents !

LE HALL DU JARDIN·Mon Jardin Secret·PAROLES DU JOUR·SECRETS DE FILLES

Le Vrai Visage de l’AMOUR !

office-4049636_1920

Le Vrai visage de l’Amour, c’est quand je mets en pratique ces Vérités Bibliques de 1 corinthiens 13 versets 1 à 8. Quand je me les approprie et les vis au quotidien et qu’en les personnifiant ça donne …

Lydia Est Patiente

Lydia Est Pleine de Bonté

Lydia n’Est Pas Envieuse

Lydia Ne Se Vante Point

Lydia Ne S’enfle Point d’Orgueil

Lydia Ne Fait RIEN de Malhonnête

Lydia Ne Recherche Point Son Intérêt

Lydia Ne S’irrite Point

Lydia Ne Soupçonne POINT le Mal

Lydia Ne Se Réjouit POINT de l’Injustice,

Mais Lydia Se REJOUIS de la VERITE

« Et la partie que je préfère…« 

Lydia EXCUSE Tout

Lydia CROIT Tout

Lydia ESPERE Tout

Lydia SUPPORTE Tout… AMENNN !

LYDIA NE PERIT JAMAIS … Waouhhh.

Voyez-vous ce qui se dégage quand on se décide de vivre l’AMOUR Vrai et Authentique ? J’invite donc chacun de Vous à remplacer le mot AMOUR par son propre NOM, comme je l’ai fait, et à proclamer ce passage chaque jour, jusqu’à ce qu’il devienne un réalité! Et vous verrez quelles merveilles ça procurera dans vos vies.

À chaque situation que tu vivras et où il te faudra manifester l’Amour, un segment de ce passage te rappeler qui Tu Es et quel est LE VRAI VISAGE DE L’AMOUR QUE TU DOIS MONTRER AUX AUTRES. Comme par exemple :

LYDIA EXCUSE TOUT ! Ce qui m’oblige à TOUJOURS TOUT PARDONNER ! AMENNN.

Allez les filles, à Vous le tour !

LE HALL DU JARDIN·SECRETS DE FILLES

Faut-il lui dire que Je L’aime ?

wp-1545382769234852004337.jpg

Coucou les filles,

Faut-il Lui dire en premier que Je L’aime ?

Voici une question que plusieurs jeunes femmes se posent en secret sans avoir de réponses exactes. A travers cet article, nous nous proposons d’y apporter des éléments de réponse.

Faut-il Lui dire en premier que tu l’aimes, Oui, Ça dépend ou Non ?

L’amour est le lien qui alimente toutes nos relations, à l’exception de quelques-unes, basées sur des intérêts ou des relations professionnelles préétablies par des contrats de travail.

1- Faut-il lui dire en premier que tu l’aimes ? Oui !

Exprimer ses sentiments est une bonne chose, mais tout dépend de la manière dont on le fait.

J’ai coutume de dire qu’aimer n’est pas un problème en soi, mais c’est le comportement qui va avec qui peut causer problème.

Lorsqu’on aime, on veut le dire, on veut le partager. Mais l’amour suit des règles et demande un cadre défini pour l’exprimer. Un livre remplit d’exemple sur les multiples manières d’exprimer son Amour, c’est la Bible. Que peut-on en tirer à ce sujet pour une femme et une jeune fille ?

Prenons l’exemple de la première Femme : Ève.

Ève est créée pour répondre à un besoin, celui de l’homme. Elle est ainsi immédiatement emmenée vers ce dernier et unit à lui. Ici, on a l’impression qu’elle n’a eu aucun choix, pourtant, il semblerait qu’elle ait eu au préalable un entretien seul à seul avec le créateur, qui Lui aurait, peut-être, expliqué les raisons de son existence. Et sachant que Dieu n’Est pas un dictateur, mais plutôt un collaborateur, elle a dû donner son consentement avant qu’Adam ne se réveille de son profond sommeil. Ce qui est intéressant dans cette histoire, c’est que, c’est Eve qui fut emmené vers Adam et non le contraire. Comme si c’est Ève et Dieu qui se sont mis d’accord pour séduire Adam, afin que celui-ci n’eut d’autre choix que de répondre par cette phrase que nous connaissons tous : Voici cette fois, celle qui est os de mes os et chaire et ma chaire.

Oui, le but pour lequel Ève avait été créée et la raison pour laquelle elle avait été emmenée vers Adam était de le séduire et ce but a été bien atteint par Ève, avec le consentement et la complicité de Dieu, waouh ! Vous auriez pu l’imaginer, Dieu qui collabore avec une femme pour séduire un homme ? Eh oui, Dieu Est préoccupé par tout ce qui nous concerne et surtout lorsqu’il s’agit de relation de couple. Ici, on voit bien que c’est la femme qui est aller vers l’homme et non le contraire. En d’autres termes, c’est la femme qui a fait le premier pas. Hein??? C’est possible alors ? Mais une chose très importante à noter, c’est qu’elle ne l’a pas faite seule ! Elle y est allée avec Dieu. Donc oui, on peut faire savoir à l’autre nos intentions, mais à la manière de Dieu et avec Le conseil de Dieu. Et ensuite, on s’en tient à la stratégie que Dieu nous donne, au risque de faire un fiasco ou d’aboutir à un scandale.

Vous imaginez Ève apparaître seule aux cotés d’Adam ? Il aurait pris la fuite ne sachant pas qui elle était, ni d’où elle sortait et ce qui l’emmenait là. C’est Dieu qui a fait les présentations. Il l’a certainement fait en disant : « Adam, voici Ève, Ève, voici Adam. » Hummm, j’aime cette idée.

Alors, faire le premier pas n’est pas un problème en soit, la condition ici c’est que Dieu soit de notre côté quand on le fait, donc, qu’Il soit d’accord avec nous et qu’Il nous inspire la stratégie.

2- Faut-il lui dire en premier que tu l’aimes ? Ça dépend !

Tout dépend de si Dieu est en accord avec nous, ou pas. Nous avons le cas contraire avec la femme de Potiphar qui est allée avec des intentions que Dieu n’approuvait pas et nous avons vu le résultat. Une convoitise mal placée qui a entraîné un mensonge et a abouti à un grand scandale. Les amies, ne soyons pas conduis par nos sentiments seulement, mais par Dieu !

Il est vrai qu’il est mal vu qu’une femme fasse le premier pas dans nos sociétés, surtout en Afrique, mais Dieu a donné aux femmes une aptitude de séduction subtile dont elles peuvent disposer avec sagesse quand cela est en accord avec Sa volonté. Je parle à des jeunes filles et jeunes femmes chrétiennes, car c’est dans ce cadre que nous illustrons cet article.

3- Faut-il lui en dire en premier que tu l’aimes ? Non !

Bien sûr qu’il y a des cas où nos sentiments font tout de suite fausse route. Nos intentions sont mauvaises et nos choix inadéquats. Nous souffrons d’un amour qui n’est pas autorisé. Prenons l’exemple d’une jeune fille qui tombe amoureuse du mari d’un autre. Il est évident que ce sentiment n’est pas approuvé et qu’elle ne devrait même pas réfléchir sur la stratégie pour lui faire connaître ses intentions au risque de le séduire et l’emmener à commettre avec elle un acte qui ne serait qu’en opposition avec les lois établies par Dieu. Ce sera un pêché et une malédiction.

Lorsqu’on est face à des sentiments de cet ordre, la réponse à notre question est : NON. Il n’est non seulement pas autorisé de tomber en amour pour un homme d’autrui et encore moins de lui parler de son Amour.

Le conseil final c’est d’examiner ses sentiments avec Dieu et de Lui demander si, oui ou non, Il approuve nos intentions et s’Il peut être notre partenaire dans cette aventure. Si la réponse est oui, alors Il vous donnera la stratégie pour montrer votre bonne disposition à la personne que vous aimez. Dans le cas contraire, le cas où Dieu n’est pas en accord avec ce que vous ressentez et désirez, acceptez de ne pas faire le pas vers la personne pour laquelle vous avez des sentiments, car la bénédiction du Seigneur ne vous accompagnera pas. C’est seulement lorsque Dieu Est avec nous, que l’on jouit pleinement de la bénédiction de Dieu, celle qui n’est suivie d’aucun chagrin.

Shalom à Toutes !

LE HALL DU JARDIN·PETITES RÉFLEXIONS·SECRETS DE FILLES

Guérir des Blessures Émotionnelles !

bear-2003391_1920

Salut chères Amies,

Qui d’entre nous n’a jamais été blessé physiquement ? Je me souviens de l’enfance, où se blesser était monnaie courante. Dans l’euphorie des jeux, une petite poussée d’un camarade, te voilà à terre avec du sang qui faisait aussitôt éruption. Le premier réflexe était d’essayer de contenir ses larmes et de chercher à fermer la blessure pour quelle ne saigne pas davantage. 

Essayer d’arrêter l’hémorragie en étouffant la blessure, voici notre première réaction face aux blessures, physiques et bien plus encore, face aux blessures du cœur. Pourtant, on n’est pas sans ignorer qu’une blessure ne s’étouffe pas, elle se traite. Parce qu’une blessure étouffée a tendance à s’aggraver et alors, le processus de guérison devient plus long.  Pourtant, nous sommes sans ignorer que la meilleure manière de guérir d’une blessure, c’est de l’exposer et non de la cacher au risque qu’elle ne s’infecte.

Le nombre de blessures physiques que nous avons subi dans nos vies, on ne peut les compter. Plusieurs de nos blessures ont guéri sans laisser de traces. Certaines ont en laisser de légères, et d’autres de plus grandes. Ces traces, on les appelle des cicatrices.

Ainsi en est-il d’une blessure émotionnelle. Lorsqu’elle est guérie, on peut le constater dans le comportement de la personne qui l’a subit et par les leçons qu’elle en tire. Le souvenir (grand ou petit) qui reste, n’est là que pour témoigner d’un évènement passé, c’est la cicatrice. La douleur, quant à elle, disparaît, car on a tiré des leçons et on s’est laissé totalement guérir.

Chères Amies, n’oublions pas, les blessures font partie de la vie de l’homme. Et tandis-qu’on vit sur terre, on sera toujours sujet aux blessures. Le problème n’est pas d’être blessé, mais c’est comment on cherche à guérir de sa blessure. Je ne connais pas un homme sur la terre qui n’a pas connu de blessures émotionnelles de toute sa vie. Mais tandis que certains tombent sur le poids des tort, traumatismes et douleurs de leurs blessures, d’autres refusent l’apitoiement, recherchent la guérison et se relèvent. Voilà ce qui fait la différence ! 

Vous me direz : « Oui, tout ceci est si facile à dire, mais comment faire pour guérir de nos blessures émotionnelles ?

Je vous partage quelques remèdes que j’ai appris et que j’ai expérimentés :

1ère chose à faire lorsqu’on est blessé :

Il faut reconnaître sa douleur et non pas la nier. Exemple : vous avez appris qu’un ami vous a calomnié. Mais lorsqu’il vient à vous pour vous présenter ses excuses, vous niez le mal que cela vous a fait et vous dites : « Nooon, t’inquiète, ça ne m’a rien fait ». C’est ici une attitude hypocrite qui ne vous aidera pas à guérir de votre blessure. 

Il faut reconnaître que vous avez mal pour telle raison, en exposant le problème avec franchise. Chercher à régler la cause du mal ou du problème avec la personne concernée ou avec vous-même, afin de ne pas laisser une racine d’amertume dans votre cœur, qui poussera des rejetons et détruira votre cœur et vos relations à la longue.

2ème chose à faire : 

Parler de ses blessures, douleurs, traumatismes, etc. La parole libère. Souvent, il suffit de s’exprimer pour se décharger d’un poids émotionnel négatif qui nous détruit de l’intérieur. Chercher quelqu’un de confiance et partager lui vos douleurs. Et s’il vous est difficile d’en trouver, enfermez-vous dans votre chambre ou dans un lieu secret et crier à Dieu votre douleur. Dites lui combien vous avez mal pour telle ou telle chose qui vous a été faite ou que vous avez subit et demandez Lui de venir guérir votre cœur. Lorsque vous aurez exposé votre douleur, vous vous sentirez plus léger(e), plus libre et le processus de guérison sera déclenché.

Une autre façon de s’exprimer, c’est d’écrire sa souffrance et de la présenter à Dieu. Ou encore, représenter sous forme de dessin, image, peu importe. D’autres se sentirait à l’aise de chanter ou à danser… Bref. Trouver une manière saine, qui vous est propre, pour extérioriser votre douleur à l’exemple de David, Jérémie et bien d’autres exemples Bibliques dans leurs lamentations.

3ème chose à faire : Prendre une décision.

Une fois la douleur exprimée et extérioriser en reconnaissant et non en niant le tord que l’événement vous a causé, prenez la décision de tourner la page : soit de pardonner à la personne qui vous a causée du tort, soit de faire le deuil de l’être perdu, soit, et dans certains cas, de vous pardonner vous-même et/ou de vous réconcilier avec vous-même ou avec l’autre. Peu importante la décision que vous avez à prendre, faites ce que vous savez être bon et nécessaire dans votre situation, pour être totalement libre et tourner la page.

4ème étape : La cicatrisation.

Une fois cette étape de décision prise (le pardon, le deuil ou la réconciliation)donnez du temps à votre blessure émotionnelle de cicatriser et continuez de vous confier au Seigneur. Demandez-lui son aide et son secours pour continuer votre vie sans impacts négatifs de la blessure émotionnelle traitée sur vous et vos relations. Il s’agit ici du processus de cicatrisation.

Peu importe leur taille, les cicatrices sont les marques qui témoignent de la survenue d’une blessure qu’on a traité et qui a guérit et dont on ne garde que le souvenir des causes, pour ne plus re-subir de nouvelles. Les cicatrices ne contiennent pas de douleurs, elles n’en gardent que le souvenir.

ATTENTION !!!

Ne soyez pas troublés si vous n’arrivez pas à oublier. ON N’OUBLIE PAS TOUJOURS le souvenir d’un évènement traumatisant. Tout comme il y a certaines blessures physiques qui guérissent sans laisser des cicatrices, tandis-que d’autres en laissent en fonction de leur gravité, de même en est-il des blessures émotionnelles. La cicatrice d’une blessure n’est là que pour nous rappeler les causes de la survenue de la blessure, mais elle ne garde pas la douleur. Avoir le souvenir d’un évènement qui vous a causé une blessure émotionnelle, ne veut pas dire que vous n’êtes pas guérit !

5. Vous êtes Guéris !

Au contraire, si vous arrivez à vous souvenir des évènements traumatisants, sans plus ressentir la charge émotionnelle douloureuse, cela est la preuve que vous avez pardonné, que vous êtes guéris et restaurés et que vous retenez juste les leçons tirées du traumatisme, afin de ne plus retomber dans la même souffrance.

Et s’il arrivait que vous soyez à nouveau blessés par quelqu’un ou par une situation, recommencez le processus de guérison et n’oubliez pas cette recommandation de 1 Pierre 5 verset 7 :

« Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car Lui-même prend soin de vous. »

Shalom.

 

LE HALL DU JARDIN·SECRETS DE FILLES

Comment Bâtir une Relation Sérieuse ?

relation sérieuse_1

Salut, les filles !

J’ai eu la Grâce de parcourir plusieurs capitales de notre beau continent d’Afrique et je rends grâce à Dieu pour cela. J’ai eu donc l’opportunité de côtoyer plusieurs jeunes filles et jeunes femmes de différentes cultures. De découvrir les beautés et d’apprécier les singularités. J’ai en outre, fait plusieurs observations et une d’elles a particulièrement retenu mon attention : La quête commune de relations sérieuses et stables chez les jeunes filles, jeunes femmes. Nous voulons à travers cet article, apporter des solutions concrètes à toutes celles qui veulent construire des relations sérieuses, pour des mariages stables et durables.

Un jour, j’ai lu dans un journal, une annonce d’un jeune homme qui disait être à la recherche d’une femme avec une liste de critères détaillés, concluant ainsi : « pour construire une relation sérieuse ». Quand je l’ai lu, je me suis demandé : qu’est-ce qu’une relation sérieuse pour lui ? Sait-il vraiment ce que cela veut dire ? Car les critères de la femme qu’il recherchait étaient opposés à sa déclaration finale : « pour une relation sérieuse. » On aurait dit qu’il voulait une miss monde, intelligente et parfaite, pour en faire l’exhibition. Il est nécessaire de se demander comment et avec qui construire une relation ?

Les jeunes filles disent être à la quête d’une relation sérieuse, d’un homme sérieux qui veuille les épouser et elles sont frustrées de voir qu’elles n’attirent plutôt que le contraire. Car elles renversent l’ordre des choses, cherchant dehors ce qui doit venir de l’intérieur.

A travers cet article, nous tenons à faire une mise en garde et à éclairer nos sœurs, sur ce qui, je pense, est la cause de ces relations de plus en plus non sérieuses, instables et brèves, dans lesquelles elles se retrouvent à répétition. Pour mettre fin à ce cycle vicieux, nous vous partageons quelques conseils qui m’ont aidé :

 1- Sois sérieux !

Tu ne peux attirer que ce à qui tu ressembles. Les jeunes filles recherchent des hommes sérieux capables de les épouser tandis qu’elles-mêmes ne le sont pas ! Si tu es calculatrice, envieuse, manipulatrice, toujours en quête de plus. Si tu n’es pas sérieuse avec toi-même, sérieuse dans tes relations et qu’au lieu de t’en tenir à un seul prétendant, tu gère deux, trois, voir même plus, comment veux tu que quelqu’un d’autre se comporte différemment vis-à-vis de toi ? C’est seulement lorsqu’on est sérieux avec soi-même que l’on attire aussi quelqu’un de sérieux. Être sérieux soi-même est la base pour toute personne qui veut bâtir une relation sérieuse !

2- Connais qui tu es !

On s’engage dans des relations à tout hasard. On ne se connaît pas, donc on ne sait pas ce qu’on veut vraiment, ce qu’on est capable de supporter ou pas. Alors qu’une relation sérieuse se construis mieux que lorsque les deux personnes engagées savent ceux qu’elles veulent, où elles partent et avec quel genre de personnes elles souhaitent y aller. Connaitre qui tu es, te permettra de bien choisir parmi tous tes prétendants, la personne qui va le mieux avec ta vision de la vie, tes principes et tes aspirations.

3- Connais ce que tu veux !

Il est impératif de connaître ce que l’on veut. Dans la vie, on n’avance pas à l’aveuglette, c’est-à-dire, on doit savoir quel sens on veut donner à notre vie. Quelles en seront les priorités, quelles sont mes croyances et quel genre de vie je veux vivre. Quel est mon idéal, vers quoi je veux tendre. Il est évident que pour un chrétien, ces questions trouvent toutes leurs réponses dans le Seigneur. Et pour toi, jeune fille, qui commence à peine la vie d’adulte, il ne faut pas mettre les charrues avant les bœufs. Mène d’abord une réflexion sur ta propre vie. Trouve les réponses aux questions essentielles de ton existence, du but de ta vie, de ta mission sur terre, de ce en quoi tu veux croire, et ce pour quoi tu veux vivre. Ensuite, tu pourras facilement te lier avec la bonne personne. La personne adéquate avec laquelle tu pourras bâtir naturellement une relation sérieuse, car, ayant les mêmes visions et les mêmes aspirations.

4- Évite les temps perdus !

Trop de jeunes filles perdent leur temps dans des relations sans lendemain. Elles savent bien les motivations et intentions de celui avec qui elles sont en relations, mais, se persuadent qu’elles finiront par obtenir ce qu’elles veulent. Elles se mentent donc à elles-mêmes et laissent l’autre profiter de cette naïveté jusqu’à ce qu’elles se rendent compte qu’elles ont perdu du temps sans obtenir ce qu’elles espéraient. Lorsqu’un homme veut bâtir une relation sérieuse aboutissant au mariage avec une femme, ça se sent, ça se sait ! Il ne vient pas avec des propos incertains ? Son discours est cohérent et ses actions le confirment. Ces projets te sont partagés et tu as toujours une place dans tout ce qu’il projette de faire. Il ne joue surtout pas au mystérieux, comme s’il attendait quelque chose, avant de se décider. Il apprend à mieux te connaître tout en te disant ce qu’il attend de toi, de vous et de votre relation. Tout est clair au début et tout au long de votre marche. Et si les choses aboutissent, elles ne seront que la conséquence logique de tout ce que vous avez envisagez dès le départ. Une relation sérieuse se construit avec un homme résolu, sérieux et vrai ! ET non avec un séducteur, mystérieux, indécis !

Une relation sérieuse se construit sur un fondement de transparence, de vérité et de partage réciproque. Elle n’est pas le lieu de pièges ou de mise à l’épreuve. Il y a aussi dans une relation sérieuse, quelque chose de fondamentale, c’est L’AMOUR. L’amour tel que décris dans 1 Corinthiens 13, entremêlés de tolérance des différences et de pardon. Une relation amoureuse sérieuse ne diffère pas d’un mariage sérieux, elle l’introduit.

Alors les filles, réfléchissez bien avant de vous lancer avec le premier venu, examinez les motivations de vos cœurs et comparez les avec ceux de votre prétendant. Mais n’agissez pas à la hâte et encore moins avec des désirs égoïstes, car en Amour, on donne plus qu’on ne reçoit.

Soyez bénies !

LE HALL DU JARDIN·SECRETS DE FILLES

L’Amour : un Choix, un Engagement, un Apprentissage !

Apprentissage

Salut ici!

Et si on parlait un peu d’Amour? Quand peut-on dire qu’on aime vraiment?

1- L’Amour : Un Choix.

L’amour est un choix lorsque parmi plusieurs prétendant(e)s qui nous entourent, on n’en retient qu’un(e) seul(e). L’amour est un choix, lorsque pour une raison ou une autre, on s’attache à quelqu’un(e) plutôt qu’à un(e) autre. L’amour est un choix, lorsqu’on laisse nos préférences nous guider vers le partenaire désiré et convoité.

2- L’Amour : Un Engagement.

L’amour est un engagement, lorsqu’on franchit le pas du désir et de la convoitise, lorsqu’on fait notre choix et qu’on se résout à le maintenir. L’amour est un engagement, lorsqu’on décide de vivre ensemble, de faire de l’autre son allié, son partenaire, son compagnon, son conjoint officiel.

L’amour devient un engagement, lorsqu’on promet d’aimer l’autre pour la vie, dans les bons et les mauvais moments. Lorsqu’on se projette dans l’avenir et qu’on décide de s’unir jusqu’à la mort. C’est à ce moment qu’on entend cette phrase courante chez les amoureux : « je promets de t’aimer toute ma vie ». L’amour bascule alors au niveau de l’engagement et se formalise par un acte officiel de reconnaissance et d’appartenance publique qu’est le mariage. Cette matérialisation de l’amour est pour beaucoup, l’étape la plus importante. Mais, peut-on prétendre connaître ce qu’est vraiment l’amour au niveau de l’engagement? N’y aurait-il pas plus à découvrir de l’amour?

3- L’Amour : Un Apprentissage.

Une fois le choix fait, l’engagement sellé, on atterrit de plein pieds dans ce que j’appelle : l’apprentissage de l’amour.

En général, l’amour est assimilé aux sentiments, à l’envie de vivre toute sa vie avec l’autre. On pense vraiment aimer quand on retrouve chez l’autre cet élément physique, intellectuel, ou spirituel qui nous sublime et nous attire. L’autre devient cette personne qui viendra enrichir notre vie. On pense donc aimer parce qu’on a fait son choix et qu’on s’est décidé de s’engager, mais en réalité, on a fait que réussir aux premières épreuves de l’amour. Non pas que l’amour soit une épreuve, mais il revêt bien d’aspects qui l’assimilent à cela.

Après avoir passé les tests du choix et de l’engagement, on entre dans ce que j’appelle la troisième dimension de l’amour et pour moi la plus importante : Apprendre à Aimer.

On apprend à aimer, à apprécier et à accepter la personne qu’on a choisie et à laquelle on s’est engagé. Quelqu’un a dit que le mariage est la seule école où on obtient le diplôme avant de passer les épreuves. Je trouve cela exacte, car c’est seulement lorsqu’on a le certificat de mariage en main que les épreuves à résoudre nous sont soumises. L’amour, qui autrefois se traduisait par un sentiment et un engagement, devient un apprentissage. Cet apprentissage consiste à découvrir qui est l’autre, à l’aimer pour qui il est, en acceptant ses différences comme des compléments plutôt que des points de divergences. Cet apprentissage consiste à renoncer à soi-même pour rechercher l’intérêt de l’autre. La volonté de rendre l’autre heureux et non de le devenir.

Une fois que les deux conjoints ont compris et réussi cet exercice de l’apprentissage de l’Amour, et qu’ils se dirigent tous les deux dans la même direction, à la poursuite des intérêts de l’autre plutôt que du sien, c’est alors qu’on peut parler du Vrai Amour. De ce nectar pur, produit d’une fusion de deux êtres différents, devenus Un :

Le Véritable AMOUR décrit dans 1 Corinthiens  13 !

LE HALL DU JARDIN·Mon Jardin Secret·SECRETS DE FILLES

Mon Rêve de Femme Idéale !

adult-3382797_1920

Femme,

Amour, Paix, Pardon, Douceur et Harmonie : les Valeurs d’une Grande Femme auxquelles j’aspire.

Le cocktail de la Femme idéale. Une Femme remplie d’Amour et qui communique de l’Amour. Une Femme qui vit et partage la Paix autour d’elle. Celle qui enseigne et applique le Pardon au quotidien. Celle dont la Douceur est connue de tous. Une Femme qui vit en Harmonie avec elle-même et avec son prochain.

Une Femme au Grand Coeur. Une Femme Pleine de Grâce, de Douceur et de Chaleur. Une Femme Aimante. Une Femme Équilibrée et Paisible. Seigneur donne moi de l’Etre.

AMEN !